Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 12:09

Voici le compte rendu de la prmeière séance de Tian Xia : Tout sous le ciel écrite par le joueur incarnant Petite Montagne

Il était une fois…

-228 avt JC :

Dans la ville de Handan, l’humeur est au beau fixe, dans le nord, l’armée est en train d’écraser le Qin d’une main dans le dos et le terrible chef des Flèches Volantes a été fait prisonnier et doit être exécuté ce matin même. Cependant, certains ne partagent pas cette euphorie, dont Li Fang Yu, qui tient beaucoup à sa tête. C’est aussi le cas de Cao Zheng, dont Feu Nourri, le contact du "protecteur" de sa famille au Qin, lui a demandé de faire évader le brigand. Quelques coups de guillotines volantes plus tard, c’est chose faite et les deux amis se retrouvent avec une grande joie qu’ils vont célébrer devant un bon alcool à l’école de Cao Zheng.

De leur côté, Cheval Ardent et Petite Montagne sont conviés à l’exécution du brigand qu’ils ont utilisé à des fins politiques pour êtres dans les faveurs des militaires. Devant la nouvelle de l’évasion du malandrin, les autorités piquent une crise et les deux compères décident à la fois de retrouver les brigands impliqués dans leurs magouilles pour que personne ne remonte jusqu’à eux, et aussi de trouver des remplaçants pour escorter leurs convois.

Groupe.jpgAprès de vaines tentatives de négociations avec les Xiangdu, Cheval Ardent, accompagné de Petite Montagne,  décide de quérir de l’aide chez les gens civilisés et va donc trouver son ami Cao Zheng, pour recruter quelques élèves pour un stage nature et découverte. Là, ils découvrent Li Fang Yu et Mei Lin (que Cheval Ardent, en vrai gentleman, commencera à draguer) arrivée entre temps. Après quelques palabres autour d’un bon verre, ils se rendent compte que leurs intérêts convergent et décident donc de s’associer pour les mener à bien.

Il leur faudra d’abord mettre la main sur Adaku, le lieutenant pas si fidèle de Li Fang Yu, et sur Feu Nourri. Mais un contretemps arrive de la cours. En effet, le prince Ying Jia (connu des bouchers par l’intermédiaire de Gong Li) a une faveur à demander à Cao Zheng. La situation militaire est en fait loin d’être brillante, l’armée du Zhao c’est pris une rouste monumentale et l’armée du Qin, passée en mode boîte à baffe, arrive sur la ville à marche forcée. Il a donc besoin de l’aide des plus aptes pour organiser le futur siège.

Les aventuriers mettent donc en commun leurs capacités et établissent plusieurs plans, dont la réquisition des vivres, l’impossibilité de sortir de la ville une fois entré, la délocalisation des ordures et des cadavres sur les points d’installation vraisemblables de l’armée du Qin et autres joyeusetés plus fourbes les unes que les autres.

Ils profitent également de leurs laissez-passer et de leur nouveau statut pour mettre de côté vivres et argent et établir un itinéraire de fuite. Ils déplacent leur QG dans l’école de Cao Zheng, protégée par ses disciples.

L’armée du Qin commençant à assiéger la ville, les bouchers décident de passer à la vitesse supérieure. Ainsi, ils retrouvent Adaku, le font parler (poliment) et ayant mis en avant sa traitrise, le font périr (dans d’atroces souffrances). Ensuite ils rendent visite à Feu Nourri, mais celui-ci et ses complice à mis les voiles depuis longtemps, laissant une forge abandonnée et en mauvaise état.

Le Qin est prêt à combattre mais n’attaque pas encore. L’état major craint une infiltration d’espions du Qin pour désorganiser la ville de l’intérieur. La tension et la paranoïa montent en ville. Cheval Ardent, toujours ravi d’aider son prochain, aide à démasquer les traîtres (les fonctionnaires haut placés qui voudraient fuir la ville) et réquisitionnent quelques biens (dont un palais cossu et fort bien décoré). Toujours fidèle à sa réputation, il lève les minettes par meutes entières et l’une d’elle s’amourache de lui (pour ses performances en chambre paraît-il).

Pendant ce temps, Petite Montagne surveille les membres de l’état major, notamment le prince Ying Jia (le seul à croire à la possible victoire) et Ge Li, le mohiste chargé d’organiser la défense de la ville et de remonter le moral des habitants.

Un soir, une émeute attirent les aventuriers hors de leurs peinâtes. La foule tente de lyncher un marchand et sa famille qui ont tenté de fuit la ville, les accusant d’espionner pour le Qin, et la milice a bien du mal à la contenir alors qu’elle tente d’amener les "espions" au tribunal. Ge Li sort alors pour tenter de calmer la foule. Ayant déjà utilisé une tactique similaire pour régler ses comptes avec un haut dignitaire, Petite Montagne sent le coup fourré et se colle à Ge Li, tous les sens en alerte. Cheval Ardent entreprend de calmer la foule. Mei Lin et Cao Zheng s’approchent doucement et Li Fang Yu se soustrait à la vu des mortels, prêt à intervenir au cas où.

C’est alors que Petite Montagne repère un archer à une fenêtre d’un entrepôt. Il a à peine le temps d’hurler un avertissement et de jeter Ge Li à terre qu’une flèche fuse. Heureusement pour le moïste, Petite Montagne n’est pas garde du corps pour rien et il intercepte la flèche mortelle de son gantelet.

Mei Lin arme son arc et pilonne la fenêtre où à disparut l’agresseur. S’il y était encore, il s’est désormais transformé spontanément en Bao porc-épic. Li Fang Yu, leste et rapide comme l’éclair, entre dans l’entrepôt. Là il tombe nez à nez avec Citron Acide ! Surpris par un visage le hantant du passé, Li Fang Yu n’arrive pas à esquiver le stylet lancé par son adversaire qui prend la fuite. Aussitôt, Li Fang Yu se lance dans une traque prudente. Mei Lin, elle, entre par la fenêtre et entreprend de pister sa proie.

Du côté de la foule, c’est la panique totale. Ge Li cours se mettre à l’abri dans le tribunal où Cheval Ardent s’est déjà téléporté (il ne se téléporte sans doute pas, mais il est si rapide dans la fuite…). Voyant que le marchand et sa famille vont être mis à mort, Petite Montagne bondit, arrache le marchand à la foule, et bat en retraite. Utilisant le Souffle Destructeur pour stopper toute velléité de poursuite, il détruit l’escalier menant au tribunal puis brave fièrement les projectiles inoffensifs (pour lui) de la foule avant d’entrer au tribunal.

Cao Zheng s’approche tranquillement de la foule et achève proprement et sans souffrances la femme et les enfants du marchand qui étaient en train d’être brutalement lynchés. La foule est un peu désorientée et Cheval Ardent en profite pour sortir la tête du tribunal et arrive à convaincre tout le monde que justice est faite et de se barrer maintenant, merci.

Dans l’entrepôt, la course poursuite entre Li Fang Yu, Mei Lin et leur proie touche à sa conclusion  dans une ambiance à la Predator (personne ne voyant réellement quelque chose). Ils finissent par abattre leur cible qui se révèle être un espion/assassin du Qin, honoré de mourir de la main des Bouchers. Aucune trace de Citron Acide, ce qui met Li Fang Yu dans une rage folle. Quant à l’espion abattu, il sera renvoyé au Qin par catapulte avec le message suivant gravé dans sa chair "une copie ne vaudra jamais l’original, affectueusement, les Bouchers".

Le marchand amené au tribunal parle mais ne révèle rien que les aventuriers ne puissent deviner, à l’exception de la liste exacte des dépôts de nourriture potentiellement empoisonnés par l’ennemi.

Une fois la nuit passée, Ying Jia vient voir les aventuriers. Selon les espions du Zhao, l’assaut du Qin est pour aujourd’hui. Il est trop tard pour fuir.

Partager cet article

Published by Arii Stef - dans JDR : Qin
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Arii Stef
  • : Ce blog consacré aux jeux de rôle sur table a pour objectif de faire partager mon attrait pour des JDRs chers à mon coeur et quelques unes de mes créations dont "Légendes Tahitiennes".
  • Contact

Recherche