Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 17:53

Voici un compte rendu de notre neuvième partie de Jorune. Auss 3498.

 

Participèrent à cette aventure :

Eredan Maldovian : Cet humain du quartier de Sharben a rarement quitté Ardoth où il officie comme ménestrel ou écrivain public. Ces amis qui l’apprécient pour sa connaissance de la vie nocturne ne comprennent toujours pas pourquoi il est devenu tauther.

Groogaan : ce bronth vient de la région de Loobreh aux confins du trou du cul de Dobre. Son origine sauvage lui a fermé les portes de l’armée de Dobre, c’est donc en Burdoth qu’il fit carrière. Le statut de Drenn lui semble maintenant indispensable pour avancer. Avec son armure de maille, son épée à 2 mains et ses 220 kgs, il n’a pas besoin de s’énerver pour impressionner ses interlocuteurs.

Nelwan Falon : Ce muadra des bas quartiers d’Ardoth a trouvé sa voie dans la klade Githerin. Celle ci l’a envoyé protéger le fils d’un ces principaux clients, un certain Hunter Sam, qui s’est engagé dans la Compagnie de Hobeh.

Sergent Boshmey Moore, dit "le Bosh" : ce boccord impressionnant a officié chez les daijics, cette police qui traque l’utilisation illégale de l’Isho. Ardothien, il est issu d’une famille commerçante du quartier résidentiel de Sharben

 

Les personnages renvoient les boccords dans leur village pour leur éviter tout péril (mettant Hunter Sam dans leurs basques) et décident d’observer l’oasis des trarchs. Ils interceptent un groupe de l’expédition avant qu’il ne retourne à l’oasis et ne connaisse une fin tragique. Ils aperçoivent après quelques jours de patience un groupe s’éloigner de l’oasis. Les tauthers le pistent en espérant que ce groupe les mène à La Découverte des rebelles assassins de Terence Prentor.

 

humain.gifAprès quelques difficultés de pistage dans le grand chaos de pierre et avoir repéré un ramian - rencontre plus qu’énigmatique dans cette région - , les tauthers parviennent à suivre le groupe de 3 burdothiens jusqu’à une grotte située dans la région des grands plateaux. Petit bémol à leur succès, ils remarquent que des sentinelles postées en haut d’un plateau les ont captés. Les tauthers décident donc de dévier leur route et de se cacher derrière le plateau suivant. Ils l’escaladent afin d’observer les mouvements dans la grotte.

 

Ne sachant que faire, ils fouillent le plateau et trouvent un puits où court un escalier en colimaçon. Ils parviennent à l’emprunter sans le casser et s’enfoncent dans le cœur de la montagne. Ils parviennent bientôt dans un immense tunnel horizontal où ils trouvent des traces de technologies terriennes. Ils cheminent dans l’immense boyau et tombent sur un véhicule de technologie terrienne (un camion de la mine). Ils parviennent à le faire fonctionner grâce à la commande vocale que l’iscin qui les accompagne leur traduit de l’Anglais à l’Entren.

 

Le véhicule file vers la sortie, plein sud, jusqu’à ce que les tauthers aperçoivent la dite sortie : la grotte où ils ont vu disparaître les burdothiens qu’ils pistaient ! Ils arrêtent le véhicule pour se laisser le temps de réfléchir, mais voient bientôt apparaître dans la lumière des phares, les formes de deux humains (dont l’un porte un fusil blaster). Ils reconnaissent bientôt des membres de l’expédition. Ils se dissimulent et une fois les deux êtres à portée, Nelwan les neutralise avec la dysha « prise puissante » et Groogaan pulvérise celui qui porte le blaster. L’arme est récupérée par Eredan.  Les tauthers renvoient l’Iscin faire une demande de négociation avec leur chef.hobeh2.jpg

 

Ce dernier revient accompagné de 4 hommes blasters à l’épaule et d’un muadra de ex – infanterie caji. Le choix est simple : ou les tauthers rejoignent les rebelles comme troufions ou bien il les fait exécuter. Les personnages ont appris des échanges avec l’iscin et le chef que c’est bien une cache de technologie terrienne que les hommes de Terence Prentor ont découverte, il compte bien l’ouvrir et la vendre au plus offrant.

 

Le chef leur ayant donné un délai de réflexion de 15 minutes, nos tauthers utilisent le véhicule pour se carapater. Cette merveille est loin d’un lourd camion de mine : en quelques secondes, ils atteignent 130 km/h en auto pilotage dans les galeries de la mine antique. La deuxième sortie indiquée dans le système de guidage les amène malheureusement sur une route effondrée. Ils doivent faire les dix derniers kilomètres à pied le long d’une rivière souterraine.

 

Il débouche dans une steppe et décide de se rendre auprès des ca-desti rencontrée précédemment (cf épisode 7). Malheureusement, ils sont attaqués par 8 bronths. La première nuit, ils parviennent à les repousser en leur offrant du malmee. Malheureusement, ces bronths hors la loi ont tellement apprécié qu’ils décident d’attaquer le groupe pour récupérer le reste des bouteilles. Le combat est épique et les personnages parviennent à faire fuir les survivants de l’assaut.

 

Ainsi se termine notre neuvième séance de Jorune…

Partager cet article

Repost 0
Published by Arii Stef - dans JDR : Jorune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Arii Stef
  • : Ce blog consacré aux jeux de rôle sur table a pour objectif de faire partager mon attrait pour des JDRs chers à mon coeur et quelques unes de mes créations dont "Légendes Tahitiennes".
  • Contact

Recherche