Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 19:49
Juliana Krux Juandaastas poursuit le récit de ses aventures.

Mon tonton parcours le désert à la recherche d'un village Ukar pas trop éloigné de la Baronnie de Carissey.
Il tente d'y recrutter quelques compatriotes mais se heurte a des "neutres" qui le renvoient gentiment dans le désert avec du goudron et des plumes. Cet incident soulève une grande question: DEPUIS QUAND LES UKAR SONT NEUTRES? Décidement, rien ne va plus sur Criticorum! Mon gentil Tonton décide aussitôt de régler le problème en coupant cette branche pourrie. Il doit malheureusement repporter son projet en apprenant mon hospitalisation et se précipite aussitôt à mon chevet.
 
Ma douce et tendre Clara arrive peut de temps après elle aussi. La pauvre avait du s'absenter quelques jour pour raison personnelles... surement un séminaire Domination et Soumission ou encore les soldes des boutiques de luxe de la capitale... Me voila comblée avec mes proches de retour à mes cotés.
 
Alors que nous nous rhabillons, nous apprenons:
- le retour de Belrios qui s'était absenté sur Perléria pour retrourver la trace d'une partie de nos assaillants.
- l'arrivée prochaine de Boutheina qui vient regarder comment nous nous en sortons.
 
Comme le glisseur limousine a disparu à Isfahan avec Rais Tarboun, nous optons pour des Taxis de la guilde des piétons pour accueillir Bou que nous retrouvons accompagnée de son chaperon à l'aéroport.
 
Nous mettons le Baronnet Hamal Al-Malik et Bou dans un Taxi pour qu'ils profitent un peu d'intimité et prenons la route du port pour qu'elle rende passe en revue la flotte. (des voiliers avec des canons à poudre, esthétique, mais inutile d'un point de vue militaire)
 
Pendant ce temps, je débourse 100 fénix à la guilde des piétons pour mobiliser des crieurs. L'effet est réussi et c'est une foule qui forme une haie d'honneur jusqu'au Palais!
 
Un repas est donné en l'honneur de Bou où Hamal fait le point sur son action. C'est super chiant et je me languis déja des caresses de maa douce Clara.
 
Fin du repas
 
Nous sommes réveillé la nuit par la présidente du conseil, Helena Morwen,  qui nous prévient que les liaisons aériennes entre Perléria et la Baronnie de Carissey sont annulées. Nous pressentons aussitôt un mauvais coup de Delram et prevenons Bou qui s'enferme pour bouder dans sa chambre. Je la rejoins pour lui faire un calin, ouf, elle va mieux!
 
Bou prends alors une série de décision éclair:
- Se faire élire Baronne de Carissey (réussi)
- Nous envoyer chez Youssouf, le dirigeant planétaire pour prendre la température.
 
Et hop, un voyage en avion pour la capitale planétaire!
 
Arrivée au Palais Planétaire, nous croisons Neila Sawad, la femme de Delram qui nous enjoint à accepter le coup d'état et à reconnaitre la prise de pouvoir de son Mari. Cette décision pourrait par ailleurs nous être très bénéfique. (pour ceux qui l'ignorent, la raison de ma présence sur Criticorum est la signature d'un contrat pour la mise en place d'un réseau de telecommunications sur Peleria, un continent relativement vierge de technologie)
 
Nous rencontrons Youssouf qui ne semble pas plus surpris que cela, après tout, il dirige Criticorum depuis quelques temps déja!
 
Pour faire court, il reconnais Bou comme Baronne de Carissey et DelRam comme Baron de Perleria.
Comme c'est un gros opportuniste, il autorise Bou à reprendre Peleria par les armes si cela rentre dans son interêt... interêt qui est à ce jour focalisé sur les ruines de Bachchar 3.
En l'état actuel des choses, il bénéficie avec les recruteurs de gains réduits, mais "certains" sur les bénéfices générés par les découverte qui y seront faites.
Cependant, si Bou s'allie aux Auriges et Hassan Al Malik (voir plus au sud), remets les recruteurs à leur place dans Isfahan, s'approprie les richesses de Bachchar 3... il est certain qu'il reconsiderera sa position. Il rappelle par ailleurs que les forces planétaires sont prêtes à être déployées dans la Baronnie pour défendre le droit légitime de la guilde des piétons à pêcher la Dorade Royale! (pour ceux qui n'ont rien suivi, on trouve les plus gros bans de Dorade Royale juste au dessus des ruines de Bachchar 3)
 
Les choses étant relativement claires, nous retournons à Carissey pour débrieffer Bou qui part ruminer dans sa chambre.
 
Flash Info: Nous apprenons la mort du Général LakhDar! Décidément, DelRam fait place nette et élimine les derniers soutient de Bou... l'heure du choix approche.
 
Plop, arrivée de Faten Malika qui nous met sous le nez ce qui semble être une clé de saut UKAR. Youpi!
 
Nous nous rendons aussitôt à IIsfahan où un sous marin est mis à notre disposition par Mosse Saram pour fouiller le musée ou la clé à été trouvée. Et hop, à l'eau!
 
Pour certains, cette scéance de fouille sera l'occasion de pratiquer leur hobby, l'archéologie, en trouvant l'équivalent d'une Pierre de Rosette.
 
Pour d'autre, c'est l'heure des courses! Ainsi, ma douce Clara en profite pour dénicher toute une série de vêtements d'époque en Synthé Soie! Magnifique :-)
 
Pour ma part, je récupère avec Belrios les restes d'un ordinateur de bord Ur UKar, hélas, inexploitable. Ca sera toujours utile pour le labo de recherche et developpement des Juandastas...
 
A peine sortis de l'eau et hop, nous voila menacé par Moose Saram qui nous dit de ne pas retourner à Carissey sous peine d'accident Mortel, mais que bonne nouvelle, le contrat de vente du réseau de telecommunication est prêt! Youpi, je fonce le signer à Laranne en emmenenant avec moi quelques Baillis qui seront chargés de vérifier qu'il n'y a pas anguille sous roche.
 
Retour à l'astroport ou une bonne moitié du groupe décide qu'il est temps de se casser. Plop, départ pour Aylon et 4 semaines de voyages que nous passerons ma tendre et moi en cabine.
 
Arrivée à Aylon où chacun vogue à ses occupations. En ce qui me concerne, je dépose le contrat préliminaire au service commercial ainsi que l'accompte. Banco, j'ai droit à une augmentation de salaire! C'est Clara qui va être content, dire qu'elle à dut se restreindre coté course lors de la dernière semaine :-(
 
Retour aux labos des Juandastas pour avoir leur avis sur la clé de saut UKAR: bzzzzzzzzzzz c'est mort, il faut une machine pensante UKAR pour en extraire les données.
 
Nous voila donc à nouveau dans les étoiles à destination de Kordeth, une planète UKAR sans atmosphère ou nous espèrons retourver une cité perdue qui se serait rendue sans combattre aux humains. Les chances d'y retrouver une machine pensante n'y semblent pas trop mauvaises...
 
Nous atterissons sur la planete ou nous nous livrons aux formalités administratives et à l'étiquette. Tonton profitte de cet instant pour habilement questionner ses compatriotes.
 
 Nous faisons le trajet jusqu'à un bled dirigé par un Ukar (Naderdak) qui ne joue que pour sa pomme. Nous n'envisageons donc que de n'y rester que peu de temps.
 
A noter que le trajet est agrémenté par des Ukar d'un autre système (Ishtakhr) qui se rendent au même endroit que nous pour y surveiller une mine ou il n'y a pas d'incidents... la bonne blague.
Ils sont toutefois de fort bonne humeur et nous décidons de ne pas leur ruiner le moral. ;-)
 
Arrivée au bled pommé, nous prenons un ascenceur minier. Chose amusante, nous avons tous le doigt sur le bouton d'activation de nos boucvcliers car nous sommes convaincus qu'il y aura une embuscade. GAGNE !
 
Fin du combat assez rapide, car la copine de Moose a lancé une grenade à bout portant qui a éliminé une bonne partie des UKAR qui nous accompagné. Mon Oncle la regarde depuis d'un sale oeil et moi aussi, car cette putain de grenade à désactivé mon bouclier et j'ai failli y passer!
 
Fin de scéance. 4XP pour tout le groupe

Partager cet article

Repost 0
Published by Arii Stef - dans JDR : Fading Suns
commenter cet article

commentaires

Lady Julianna Krux Juandastaas 02/09/2009 11:24

J'ai été CENSUREE!

Il manque tous les passages à teneur sexuelle...

Présentation

  • : Le blog de Arii Stef
  • : Ce blog consacré aux jeux de rôle sur table a pour objectif de faire partager mon attrait pour des JDRs chers à mon coeur et quelques unes de mes créations dont "Légendes Tahitiennes".
  • Contact

Recherche