Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 18:27
Voici la suite du récit de notre campagne de Fading Suns avec un changement temporaire de narrateur pour cet épisode : je m'y colle... Les personnages sont toujours sur la planète Criticorum et Amal al-Malik doit aider le neveu du marquis Delram à redresser la situation de la baronnie de Carissey.

Les personnages accompagnent une flotte de pêcheurs de la Guilde des Piétons sur la zone de pêche contestée entre la baronnie de Carissey et la cité libre d'Isfahan. Ils apprennent en préaparant cette expédition que le baronnet Khemaïs al-Malik qu'ils appellent Couille Molle a vendu la flotte militaire de Carissey pour équiper l'armée de jolis trois-mâts  fabriqués sur les chantiers navals de New Jrusalem. Ils réquisitionnent donc le glissuer de luxe de Couille Molle, avec toit ouvrant, mini-bar, canapés en cuir et chapelle privée. Ils le customisent à leur façon : ibstallation d'un blaster lourd sur le toit  et transformation de la chapelle en placard à grenades.



Après avoir pêché quelques spécimens de la tant convoitée Dorade Royale, la flotte de pêche voit un groupe de glisseurs apparaître sur les écrans radars. Il s'agit de véhicules blindés et supérieurement armés, semblant avoir des intentions belliqueuses, arborant les couleurs des Recruteurs et de la Cité libre d'Isfahan. Les personnages n'écoutant que leur courage et confiant dans leurs capacités à vaincre, se lancent dans ... des négociations. Via la radio de bord, ils demandent  et obtiennent d'être reçu par les autorités d'Isfahan. Ils sont escortés jusqu'à la cité libre pour rencontrer le Conseil.

En Isfahan
Les 12 membres du Conseil d'Isfahan les reçoivent dans leur tour de métal de la Seconde République. Le Conseil où la ligue marchande domine avec notamment 5 membres de la guilde des pêcheurs (affiliée aux Recruteurs) est présidé par le président Proudhon. Ce dernier commence par affirmer la légitimité des revendications d'Isfahan et des attaques de la Cité Libre sur ceux qui violent son espace maritime. Il s'appuie sur un décret vieux de 500 ans portant sceau de l'évêque local d'alors. Une action en justice a d'ailleurs été initiée auprès du tribunal planétaire à Acheon. Les personnages évoquent une mission de vérification de ce traité sur Teyr Sainte par leur ami l'inquisiteur Villon Vertsaule. Ils voient certains membres du conseil blanchir.

Les pourparlers reprennent le lendemain laissant l'opportunité aux personnages de goûter à l'ambiance nocturne d'ISfahan. Le président Proudhon commence par attaquer : il dépeint l'état pitoyable des forces armés de Carissey et l'absence totale d'intérêt pour Isfahan de négocier avec un territoire noble, lourdement endetté aurpès d'instituts bancaires d'Isfahan. Passé la surprise de cette dernière information, les personnages ont le temps d'articuler "Inquisition" avant que le Conseil ne leur propose un traité d epaix leur permettant l'accès illimité à certains secteurs imortants de la zone de pêche contestée en contrepartie d'un engagement de non agression. Carissey ne devra s'allier à aucune faction en conflit avec Isfahan. Les pontes d'Isfahan laissent 48 heures aux personnages pour faire ratifier ce traité par le Conseil de Carissey.

chez Hassan al Malik
En rentrant à Tyr, les personnages profitent pour fair un crochet dans la baronnie voisine de Souria, dirigée par Hassan al-Malik. Celui-ci est le principal adversaire de la cité libre d'Isfahan et a fait appel aux troupes planétaires pour protéger la flotte de pêche de sa baronnie contre les agressions des Recruteurs. Il conseille aux personnages de forcer la main à Khemaïs al Malik afin que celui ci sollicite également la protection du dirigeant planétaire, Ysuf al-Malik. Hassan propose également une alliance pour organiser une invasion terrestre d'Isfahan. Le baron affable ne semble pas prêteur concernant son sous - marin. En effet, il leur apprend que la véritable raison des agressions des recruteurs est la découverte des ruines d'une ville de la seconde république engloutie sous les eaux, Bachchar-3. Les Recruteurs veulent pouvoir l'explorer tranquillement et piller ses artefacts technologiques.

Les personnages rentrent dubitatifs sur la conduite à tenir quant au traité proposé par ISfahan d'une part et la proposition d'alliance d'Hassan d'autre part. Ils dovient néanmoins s'occuper de la dette dont le conseil d'Isfahan leur a parlé. Julia réquisition Raïs Tarboun pour une vérification des comptes. Celui ci confirme que Couille Molle a contracté au nom de la baronnie 51 millions de Fenix de dettes. Il évoque les nombreuses fêtes et des salaires astronomiques versés à sa cour. Même le yorshire d'un de ses ministres perçoit 200 Fenix par mois. Julia et Raïs trouvent quelques surfacturations venant notamment d'émanations de la Guilde des Piétons.

Tonton est envoyé par Julia dans le village ur-ukar d'Avgast situé dans le désert pour recruter des mercenaires.

Julia tente de rencontrer l'inquisiteur Villon Vertsaule en mission dans la proche baronnie d'Omar al Malik. L'accueil des autorités y est des plus glaciaux et elle ne parvient qu'à laisser un message à la cathédrale locale.

Contacts et diplomatie
Une intense activité diplomatique s'ensuit :
- passage à Laranne pour obtenir le blanc seing de Delram quant à la destitution de son neveu (Couille Molle) du titre de régent de la baronnie de Carissey. Ils reviennent avec dans leurs bagages avec le bras droit du Général Lakdar, Bassem Mortis.
- visite à Telmoire Bajji dans ses bureaux d'Ost. Ce dernier propose de financer le rééquipement des forces armées de Carissey.
- visite à Acheon, la capitale planétaire, avec notamment une visite de Faten Malika auprès de Moose Saram. Celui-ci lui propose son assistance et la pistonne pour qu'elle intègre l'équipage d'un des sous marins d'explorations d'Isfahan.

Autre événement : Raïs Tarboun disparaît avec le glissuer de Khemaïs. Il se terre à Isfahan, il a détourné plusieurs millions de fenix .

Le vote au conseil de Carissey aboutit à la destition de Couille Molle de son titre de régent. Amal al-Malik se présente au poste mais son discours catastrophique, assisté d'un non moins catastrophioque soutine de Lady Juliana l'empêche d'obtenir l'assentiment de l'assemblée populaire. Le vote est remis.

Attaque nocturne
La nuit qui suit est agitée. Alors que Couille Molle s'est envolé pour Perleria, trois de ses ministres et le yorkshire attaquent les personnages présents au palais, Juliana, Belrios et Amal dans leur sommeil. Belrios ne doit son salut qu'à un saut par la fenêtre et Juliana à sa nuisette ne synthésoie. L'affrontement finit par tourner à l'avantage de spersonnages et les ministres renégats sont presque tous arrêtés. Ils invoqient l'article 653 et affirment qu'ils ont blessé les personnages dans le cadre de duels.

Belrios se rend à Laranne où s'est enfuit le seul ministre renégat qui ne se trouve pas dans geôles de Tyr. Il y rencontre Boutheïna Prajna al Malik qui s'apprête à rendre visite à l'un de ses prétendants, Grigori Decados, qui assiste un autre neveu de Delram dans un fief de Nord Perleria. LE ministre s'est réfugié dans un monastère de sfrères d'armes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Arii Stef - dans JDR : Fading Suns
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Arii Stef
  • : Ce blog consacré aux jeux de rôle sur table a pour objectif de faire partager mon attrait pour des JDRs chers à mon coeur et quelques unes de mes créations dont "Légendes Tahitiennes".
  • Contact

Recherche