Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 17:44

Voici un petit article concernant le JDR Skyrealms of Jorune à propos des thivins, l'un des races peuplant la planète Jorune. Il s'agit de traductions.
Ce qu'en dit le Tauther Guide

Ne soyez pas irrespectueux envers les Thivins, achetez leurs marchandises mais attention à vos yules. En effet, vendre est une seconde nature pour les thivins, c'est leur métier. Les marchandises des thivins ont de la valeur, mais faites correspondre le prix à la valeur.

Le commerce n'est pas la seule application de leur maîtrise de l'art oratoire : les thivins chantent admirablement dans leur langue douce et mélodique. Leur amour du marchandage n'a d'égal que leur amour de la musique. Les thivins fabriquent des instruments de musique de toute sorte dont les pierres de dichandra, le whosin, le jamper ou les tenter-shines et surtout ils en jouent . Ils sont d'ailleurs la seule race de Jorune réellement capable de jouer de l'instrument le plus harmonieux mais également le plus compliqué à maîtriser, le cristallophone.

Les artisans Thivins sont passés maîtres dans l'ébenisterie, la joaillerie et le tissage. Ils sont les seuls à fabriquer les délicats tapis en Gauthi. Leurs peintures sont également très prisées et à Ardoth, leurs expositions attirent une foule nombreuse dans les rues de la Citadelle.

Ce qu'en dit le Sholari Guide

Les Thivins sont une race étrange. Ils étaient inconnus chez les humains avant l'invasian ramiane de 3113. Depuis lors et en quelques années, cette race de marchands a réussi à infiltrer toutes les couches de la société burdothienne.

Aspect physique

Les thivins ont des traits communs avec les ramians et sont sans aucun doute apparentés à eux, mais cela n'est pas visible du premier coup d'oeil. Leur corps poilu et sans muscles est plus petit que celui des humains. Malgré cela, ils guérissent très rapidement, quasiment deux fois plus vite. Ils n'ont pas besoin de shirm-eh pour ça. Avec cette étonnante capacité de régénération et leur espérance de vie naturellement élevé, il y a de nombreux thivin d'âge vénérable sur Jorune.

Culture et Société

Les thivins sont surtout connus comme marchands et fabricants de tapis. Leur nom est devenu synonyme de "négociateur". Ces créatures mènent en effet des marchandages féroces. Ceux qui les connaissent mal sont déroutés par leur calme et leurs bonnes manières. L'expression "cinq d'un thivin" signifie quatre, cela ne sous-entend pas du tout une quelconque malhonnêteté des thivins mais plutôt leur grande habileté à négocier.

Souvent considérés comme les plus grands artisans de la planète, ils comptent des ébénistes, des joailliers et des tisserands sans-égal. Leurs créations artistiques figurent parmi les achats favoris des thriddles dont l'un des grands plaisirs est de montrer leur collection d'art thivin. D'élégants tissus et des ornements d'armes sont fabriqués par ces créatures à la longue vie. Les thivins citadins produisent des tapis aux motifs exotiques.

Des milliers de cocons d'insectes sont tissés pour obtenir les tapis de Gauthi. L'aspect de l'enveloppe des cocons se modifient avec le temps et après plusieurs siècles les insectes finissent par éclore. On parle d’anciens tapis de gauthi prenant vie soudainement et se mettant à dévorer furieusement le mobilier, les bâtiments et même les habitants. Il s’agit cependant d’un événement extrêmement rare , les vieux tapis de gauthi étant détruits avant qu’ils ne parviennent à ce stade.C’est une perte douloureuse pour les collectionneurs mais ils savent que d’une façon ou d’une autre , ils perdront bien plus que les tapis s’il ne le font pas.

Une superstition déconseille de faire du tort aux thivins. Certaine personnes jurent que leurs plus grands malheurs sont survenus après avoir trompé ou maltraité l’un de ces marchands courtois.

La langue des thivins est une combinaison douce et gracieuse de sons. Leur bouche a quelques difficultés à former le son abrupt " k ". Leur maîtrise de nombreux langage est une arme majeur de leur négoce : l’art de la persuasion dépend de la possibilité de communiquer !

Ces êtres ne se fatiguent jamais de converser. Nuits et jours, leurs voix mélodiques flottent au dessus de leurs campements.

Les thivins sont doués pour les pierres de dichandra, les whosins, les tentershines et les jompers et ils adorent se produire devant un auditoire. Ils sont les seuls à savoir jouer du cristalophone.

Leur isho naturel crée une sorte de mécanisme de feedback qui permet de rendre les cristaux (et spécialement les boc-rods) mélodieux.

Les enfants thivins ne s’éloignent pas beaucoup de leurs maisons mais ils jouent volontiers avec les enfants des autres races. Leur goût du jeu semble compulsif. Les jeux de cartes et de plateaux sont appréciés, mais ce sont les traditionnels shambo et mayoo qui ont le plus la côte.

La nourriture thivins est vraiment étrange. Ils peuvent manger des durligs mais ils n’en font pas grand cas. Leurs nourriture de base se composent de diverses herbes et racines de Jorune qu’on laisse fermenter avant d’être consommées. Les campements de thivins sont imprégnés de l’odeur désagréable de moisissure et de fermentation. Malgré cela, les kiosques à nourriture de thivins font un tabac en ville . Les thivins savent satisfaire leurs clients.

Partager cet article

Repost 0
Published by Arii Stef - dans JDR : Jorune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Arii Stef
  • : Ce blog consacré aux jeux de rôle sur table a pour objectif de faire partager mon attrait pour des JDRs chers à mon coeur et quelques unes de mes créations dont "Légendes Tahitiennes".
  • Contact

Recherche