Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 18:39

Je suis tombé par hasard chez un bouquiniste de Pézenas sur cette série, prélude au célèbre Cycle des Princes d’Ambre de Zelazny, écrite par John Grégory Betancourt. J’avoue avoir généralement été déçu par les suites et autres préludes de romans ou de bandes-dessinées. La déception est généralement encore plus forte quand ils ne sont pas du même auteur que le cycle originel. On tombe souvent dans divers travers allant de la trahison totale à la redite stérile et de la fidélité frileuse. J’ai appris sur Wikipedia que ce prélude au cycle des neuf princes d’Ambre était une commande des ayant-droits de Zelazny, de quoi renforcer ma méfiance.

Pour les pauvres hères qui ne connaîtraient pas le cycle des princes d’Ambre, il s’agit d’un des grands classiques de la Fantasy. Il nous fait suivre les aventures de Corwin puis de son fils Martin qui appartiennent à une famille bien particulière. Ses membres sont capables de se mouvoir dans les différents mondes du multivers. Le seul monde unique et fixe du multivers est Ambre dont tous les autres mondes ne sont que des ombres. Le trône d’Ambre est détenu par le père de Corwin, Obéron. Il est bien sûr très convoité par les différents membres de la famille, prêts à toutes les trahisons pour le conquérir.

Le prélude dont il est ici question s’intéresse à la jeunesse d’Obéron et à son père Dworkin, qui n’est à l’époque qu’un Prince parmi d’autres du Chaos, la cour rivale de celle d’Ambre. Le prélude voit donc la création d’Ambre et de la Marelle, l’étrange dispositif qui donne leur pouvoir aux princes d’Ambre.

Alors, alors, mon verdict : j’ai vraiment bien aimé cette série. Je me replonge avec plaisir dans l’univers des princes d’Ambre. L’ambiance est assez fidèle sans être du copier / coller : il y a de la magie, du voyage entre les ombres et des complots. La trame et le récit comportent un intérêt certain, je ne me suis pas ennuyé. Le style est plus maîtrisé que celui de Zelazny mais aussi moins fou, on sent que Betancourt ne prend pas les mêmes substances illicites que son auguste prédécesseur. Ne vous attendez pas au chef d’œuvre non plus : j’ai su qui était le « gros traître très salaud » dix lignes après son apparition dans le récit, il n’y a pas de révélations fulgurantes et le tout reste assez plan plan. De plus, la série n’est pas achevée : le quatrième volume n’a pas été traduit et le cinquième n’est carrément pas sorti. Mais bon si vous aimez Ambre et que vous souhaitez vous y replonger sans relire pour la dixième fois le cycle, ce prélude constitue à mon avis un très honnête divertissement.

 

Références

Les trois tomes de Prélude aux Neuf Princes d'Ambre sont (source wikipedia):

1.Les Neuf Princes du Chaos, Gallimard, coll. Folio SF no 176, 2004 ((en) The Dawn of Amber, 2002)

2.Ambre et Chaos, Gallimard, coll. Folio SF no 214, 2005 ((en) Chaos and Amber, 2003)

3.La Naissance d'Ambre, Gallimard, coll. Folio SF no 234, 2005 ((en) To Rule in Amber, 2004)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Arii Stef
  • : Ce blog consacré aux jeux de rôle sur table a pour objectif de faire partager mon attrait pour des JDRs chers à mon coeur et quelques unes de mes créations dont "Légendes Tahitiennes".
  • Contact

Recherche