Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 21:49

Je réunis mes compte-rendus de parties d'une campagne de Jorune que j'ai menée de 2013 à 2015. Plutôt que de les segmenter par séance, je les ai réunis par scénario. Ce sixième compte-rendu correspond au scénario "Le peuple supérieur".

 

Les 2 shantas emmenèrent nos tauthers via warps dans la jungle du Trinnu oriental pour prendre possession d’une ruine shantique. Mais, le bâtiment shantique était occupé par des cleashs, ces créatures insectoïdes unanimement détestées sur tout Jorune. Les cleashs sont accompagnées de scarmis, d'autres créatures insectoïdes, les servent aveuglément en leur présence (elles sont contrôlées par les cleashs via des phéromones), mais sont plutôt sympas en leur absence.

Cleash

Le plan était que les tauthers fassent une diversion pendant que les deux shantas s'introduisaient dans la ruine. Une fois, toutes les cleashs éliminées, les tauthers ont découvert qu'elles avaient un prisonnier : un jungle runner de Burdoth (du nom de Sistan). Les shantas ont ensuite montré aux tauthers un cle-eshta, un appareil shantique qui permet de booster la vision tra sur plusieurs dizaines de kilomètres et de créer des warps. C'est là qu'ils ont repéré une étrange accumulation d'isho.

Le temple shantique se trouve au sud de Burdoth dans la jungle de Trinnu. La source d'Isho bizarre se situait sur le territoire de Burdoth dans la province méridionale de Sobayid. La capitale de cette province se nomme Miedrinth et le jungle runner libéré en était originaire. Il les a donc conduits à travers la jungle vers Burdoth pour se rendre à la source d'isho étrange. Sistan leur apprend également que la cité de Miedrinth attend la visite du Roi de Burdoth, le Dharsage.

Sur place, cette source d'isho s'avère être un domaine agricole entouré d'une haie d'épineux imposante et gardé par des boccords peu accomodants. Au village le plus proche, ils apprennent que cette ferme est détenu par un muadra qui n'emploie que des muadras et dont le frère est un général de l'infanterie caji (un corps d'armée muadra) de Burdoth. Ils décident de se rendre à Miedrinth et sur la route, ils croisent un convoi se rendant à la ferme où ils reconnaissent caji johan, celui qui dirigeait le centre de redressement des jeunes délinquants muadras "la main ouverte" dans le premier scénario.

A Miedrinth, la capitale régionale, ils font leur petite enquête, font copain copain avec un marchand thivin et entrent en contact avec les services secrets. Les tauthers suspectent un attentat ou une opération contre le Dharsage mais n'ont aucun élément probant. Le Thivin décide donc donc d'accepter la proposition que lui avait faite des gens de la ferme pour un emploi de joailler. Les autres tauthers attendent au village et des émissaires de la ferme leur disent que Suchen a accepté le poste et qu'ils ne le reverront pas avant 5 jours : il a beaucoup de boulot !!!

Après le meurtre du Dharsage Khodre Dhardrenn et les événements qui suivirent, les services secrets du Dharsage établirent rapidement que la source du complot était Devkor Kahill. Ce puissant propriétaire muadra a disparu en compagnie de son frère, Keni, le général qui dirigeait l’infanterie caji.

Moi, caporal Howan Sendory, du 4ème régiment d’infanterie, je fis partie de l’équipe chargée de nettoyer le grand Dharlerrin du traître muadra. Il ne restait plus grand monde sur place. Nous avons eu maille à partir avec un shanta qui a fini par s’évader par un warp. A part cet incident qui nous a coûté la vie de deux soldats, la racaille muadra qui restait sur place a été rapidement neutralisée. Nous avons interrogé certains d’entre eux pour avoir des précisions sur les préparatifs et les contacts des comploteurs. J’ai retenu une histoire qui aurait pu changer le cours des événements. Apparemment, les Kahill ont eu à faire à un accroc dans la préparation de leur attentat : un groupe de tauthers dont je vais vous conter l’histoire.

Ce groupe de tauthers est composé d’un thivin, de deux muadras, d’un humain, d’un bronth et d’un woffen. Ils ont perçu d’une manière inconnue l’isho contenu dans les cristaux qui ont servi de fuel au canon shantique (thosk) utilisé par les comploteurs. Ces cristaux étaient entreposés au Dharlerrin Kahill. La façon dont les Kahill ont réussi à collecter une telle quantité de cristaux est encore inconnue mais c’est apparemment en rapport avec les centres de redressement de la Main Ouverte.

Ils ont tenté d’entrer dans le Dharlerrin et ont été repoussés par les mercenaires boccords recrutés récemment et postés à l’entrée. Le Thivin a proposé ses compétences de joailler. Ce groupe a fouiné à Miedrinth et les Kahill ont pris peur de leurs agissements. Mahan Tegull, ce fils de beagre, qui dirigeait la klade Akon, la guilde des tailleurs de cristaux, a eu l’idée d’embaucher le thivin et de le retenir offrant un moyen de pression sur le reste du groupe.

Le groupe n’est pas resté inactif longtemps. La nuit même de l’embauche du thivin, ils ont franchi la haie qui enserre la propriété et se sont postés dans les hauteurs qui surplombent la villa et ses dépendances. Le bronth est passé le premier en action. Il a déjoué la surveillance des gardes en longeant le ruisseau et approché de l’étrange bâtisse en forme d’étoile à 7 branches. Il a vu le shanta et Mahan Tegull converser mais il a été repéré par le tra-sense du shanta. Certainement effrayé par le shanta, il s’est laissé enserrer par les anneaux jaunes d’une « Prise puissante » sans réagir et a rejoint le thivin dans les box de l’étable à thombos.

L’un des deux tauthers muadras a tenté une incursion en se faisant passer pour un de ces sauvageons de la Main Ouverte. Voyant que cette supercherie fonctionnait bien, il est revenu avec le deuxième muadra et a fait croire aux geôliers du bronth et du thivin qu’ils les relevaient. La fuite a été plus laborieuse malgré une diversion créée par l’humain et le woffen sous la forme d’un feu à quelques distances des bâtiments. Les tauthers ont essayé de s’échapper par les toits pour s’emparer des talmarons dont disposaient les comploteurs.

Les racailles ont d’abord cru que les deux muadras avaient reçu l’ordre d’exécuter le thivin et le bronth en les projetant du toit et les ont aidé en accélérant la montée des deux prisonniers à l’aide de « sphères de lévitation ». Deux gardes se trouvaient sur le toit du hangar qui abritait la geôle ; les tauthers parvinrent à les éliminer. Ils tentèrent ensuite de se rendre sur le toit attenant où étaient attachés quatre talmarons gardés par deux rebelles muadras. L’un des tauthers muadras occit l’un d’eux avec un projectile gelé mais il manqua son saut et chuta sur le sol. Le bronth suivit le même chemin peu après. L’autre muadra parvint à rejoindre le toit mais en essayant une dysha d’absorption sur un simple « éclair lumineux », il perdit connaissance. Le thivin de son côté n’avait pas quitté sa sphère de lévitation et se rendit. Les quatre tauthers retournèrent dans la geôle, cette fois solidement attachés.

Profitant du départ des rebelles pour Miedrinth, le woffen tenta de libérer ses amis au petit matin. L’humain qui apparemment n’a pas de talent pour les armes le suivit. Après avoir tué un garde et un enfant qui se trouvait sur son chemin, le woffen fut abattu par des éclairs lumineux et son corps reposa bientôt dans l’étable. L’humain fut également capturé. Tout le groupe était maintenant aux mains des Kahill.

L’un des muadras obtint le droit de soigner ses collègues. Il en profita pour utiliser un « Evanouissement » sur les gardes. Le groupe en s’unissant, certains lançant le contenu de leur pot de chambre, d’autre utilisant la violence, parvint à éliminer leur gardien. Ils tentèrent une nouvelle fois de s’emparer des talmarons mais voyant leur chance compromise, le muadra qui avait lancé l’opération d’évasion ouvrit un warp et ils s’échappèrent. Seul Shocaudal sait où ils se trouvent maintenant.

Il est rageant de voir qu’avec un peu plus de chance et de talent, cette équipe aurait pu intercepter le thosk qui se trouvait à ce moment encore dans la ferme ou prévenir les autorités à Miedrinth. Peut – être que le Dharsage n’aurait pas été tué et les terribles événements qui s’en suivirent aureient pu être évités. Nous ne le saurons jamais. Le nom de ces tauthers nous est connu mais ils n’ont jamais reparu. Ils doivent être morts ou à l’autre bout de la planète.

Partager cet article

Repost 0
Published by Arii Stef - dans JDR : Jorune
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Arii Stef
  • : Ce blog consacré aux jeux de rôle sur table a pour objectif de faire partager mon attrait pour des JDRs chers à mon coeur et quelques unes de mes créations dont "Légendes Tahitiennes".
  • Contact

Recherche