Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 20:37

Elfquest est une série de bandes-dessinées américaine dont le premier album a été publié en 1978 par Wendy et Richard Pini. Une compilation en deux volumes et en noir et blanc de tous les albums a récemment été publiée en vo. Je viens de terminer le volume 1. Il s’agit de fantasy bien sûr avec des elfes, des trolls et des humains, avec des combats et de la magie. Le dessin est d’un style ligne claire plutôt enfantin (je ne suis pas un spécialiste). La série a eu son heure de gloire, fut même traduite en français. Un jeu de rôle « Elquest », motorisé avec le système Chaosium, est sorti en 1987 et traduit en français quelques années plus tard. J’avais d’ailleurs acquis ce jeu en vo à l’époque mais je n’avais eu l’occasion que de lire l’épisode 1 de la Bédé. Alors quand j’ai vu les deux volumes dans une librairie de comics du quartier latin, j’ai craqué.

Je résume brièvement l’intrigue. Les elfes sont arrivés dans le monde d’Elfquest il y a de nombreuses générations via un palais volant et ont été massacrés à leur arrivée par des humains barbares et apeurés. Les survivants de ces « high ones » se sont disséminés et adaptés à leur nouvel environnement. La tribu des Wolfriders menée par le jeune Cutter a créé une association avec les loups et ont érigé la survie en milieu forestier en mode de vie. Ils sont toujours en conflit avec les humains et ceux-ci décident de brûler la forêt nourricière pour se débarrasser des elfes quitte à périr eux-mêmes. C’est le point de départ d’une longue errance des Wolfriders qui vont découvrir qu’ils ne sont pas les seuls elfes. C’est une quête de survie, une quête de rencontres avec des elfes ayant évolué très différemment d’eux, de luttes et d’interactions avec humains et trolls et surtout une quête des origines des elfes. Le monde de Elfquest est extrêmement primitif proche de la préhistoire. On pourrait croire que l’histoire est assez enfantine mais des thèmes extrêmement sérieux voire originaux sont abordés au travers des aventures de Cutters et de ses Wolfriders.

Franchement, j’ai adoré ce premier volume. J’aime les personnages, j’aime le thème de la rencontre de cultures différentes, j’aime ce monde qui mélange un parfum préhistorique et de la science-fiction mâtinée de magie. Je ne suis pas sûr que cette bédé plaira à tout le monde ; il y a parfois des maladresses : des leçons de vie dont on aurait pu se passer, parfois même des longueurs (mais rien d’équivalents à certains mangas), de la romance à deux balles, le style du dessin est assez conventionnel, le palais des elfes est vraiment moche… Mais je ne sais pas, malgré tout ça, je trouve qu’il y a vraiment un souffle dans cette histoire et des idées géniales (comme par exemple la Reconnaissance ou la rencontre ambiguë avec les Gliders).

Côté inspiration Jeu de rôle, ça m’a donné envie de ressortir mon vieux Elfquest. Je pense qu’il y a quelques thèmes qui ne sont pas si fréquents en jdr qui peuvent donner une coloration spécifique : l’association avec les animaux, les contacts avec d’autres communautés isolées ayant évolué sur des principes différents, des humains particulièrement barbares et primitifs, la quête de l’ancienne magie elfique, la Reconnaissance entre deux êtres, les rapports de haine / besoin vitale de coopération entre elfes et trolls, la survie dans un monde très low tech, le rôle et les rapports de chacun dans une petite communauté fermée… Je pense qu’il y a de quoi faire.   Mais il y a tellement de bons jeux sur ma pile « à essayer » !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Arii Stef
  • : Ce blog consacré aux jeux de rôle sur table a pour objectif de faire partager mon attrait pour des JDRs chers à mon coeur et quelques unes de mes créations dont "Légendes Tahitiennes".
  • Contact

Recherche